Après Andé

Ce que nous sommes devenus

Il y a eu les trois jours d’ADIEU aux lieux en juin et depuis, Florian et moi avons poursuivi notre deuil (ou plutôt nos deuils car chacun a recyclé dans d’autres deuils liés à la situation ou aux espaces) pour nous ouvrir à incarner notre nouvelle vie.

Sylvie et Régis, les propriétaires du 37/39, sont vraiment en amour avec tous les bâtiments et la nature. Ils ont aussitôt commencé de rénover et nous nous sommes tous adoptés. Il en est de même avec Paul, Margaux, François, Thibault et Robin pour l’île. Ils cherchaient depuis des années quelque chose d’encore sauvage,au bord de l’eau, et sont ravis d’investir les 3 hectares, le chalet et les grandes tentes pour les week-end et les vacances. Nous savons et sentons que la vie respectueuse se poursuit, se développe partout où nous avons tous guéri, grandi et surtout aimé.

C’est pour continuer et augmenter ce CHEMIN de création de l’AMOUR sur terre que nous partons.

Florian nous avait beaucoup parlé des suites de nombres et de la médecine informative pour toute mise à la norme du Créateur aussi bien pour notre santé, notre jeunesse éternelle, toute régénération, la résurrection et le développement harmonieux de l’Univers. En suivant les séminaires du Dct V. KONEV, aux côtés de GRABOVOÏ depuis une trentaine d’années et qui propage son enseignement dans différents continents, nous comprenons mieux comment construire le monde par l’AMOUR et en quoi cette voie est la suite du Présent nous Guérit que nous appliquions surtout au psychisme.

DIEU attend toujours que nous co-créions avec LUI une planète stable, harmonieuse dans un Univers en expansion. Que nous fassions notre part dans la création. Il a besoin de nous tous et de chacun pour réaliser, de manière tangible, la VIE ÉTERNELLE. Il nous communique en direct SES Connaissances, pourvu que nous y soyons attentifs, par notre âme, toujours intacte et aussi par notre conscience qui nous enveloppe, qui s’étend à l’infini à l’extérieur de notre corps et qui construit continuellement notre corps à une vitesse vertigineuse.

Il est de plus en plus clair que pour que ce nouveau paradigme prenne enfin corps, nous devons être nombreux et assidus. C’est pourquoi nous quittons notre paradis d’ANDE et notre communauté. En fait nous les élargissons l’un et l’autre comme vous l’avez compris et comme vous nous avez soutenus.

Pour le moment nous sommes provisoirement sur Paris, dans un studio prêté par une amie. Nous complétons notre formation, achevons nos deuils et préparons notre départ. Sans doute vers le Mexique, l’Amérique centrale et latine avant de poursuivre ou rentrer selon.

Nous avons acheté l’appareil d’expansion de Conscience de Grigori GRABOVOÏ et l’emportons avec nous. Maria et Claudine ont fait de même et des groupes de travail se mettent en place au centre des Racines et des Ailes et chez les uns et les autres.

Je viendrai peut-être de temps à autre nourrir ce site de mes apprentissages, découvertes et vous faire part de nos avancées. Dans la repousse de ses dents de sagesse pour Florian ainsi que des guérisons/régénérations corporelles et résurrections en cours. Et pour moi de ma compréhension, ouverture de Coeur/Esprit, de mon rajeunissement et de nos installations successives dans des endroits différents de la planète.

Nous passons du temps à rendre notre couple, notre amour et nos relations harmonieux. Ainsi qu’à développer toutes nos facultés.

Nous marchons beaucoup dans Paris.

Nous vous encourageons vivement à participer à des séminaires animés par Konev en France, Belgique ou Suisse. Pour moi c’est la suite logique du Présent nous guérit et de tout ce qui a animé ATAMENVIE, même si le tournant est rude. Je résiste comme vous à ces concentrations qui matérialisent nos pensées, régénèrent notre corps et amènent la VIE éternelle. Nous avons à traverser la psyché collective et rejoindre Dieu dans SA création continue. Tous nos repères sont chamboulés. En même temps incarner la Vie éternelle sur terre est juste ce que notre âme aspire depuis la nuit des temps.

Merci encore pour votre soutien passé, présent et futur.

Bonnes et fructueuses traversées et peut-être à un de ces jours.

N.B. : Si nous ne donnons pas de nouvelles sur ce site, n’hésitez pas à appeller Maria, Laurent, Isa et Alex.