Médecine Informative ou médecine du futur

Si vous souhaitez construire une maison, il vous faut trois choses essentielles que notre vision d’aujourd’hui voit séparées. Ils vous faut des matériaux de construction (du sable, des graviers, du ciment, des agglos, du bois, du verre, …). Il vous faut aussi de l’énergie pour les assembler (la force d’une grue de chantier, la force d’une bétonnière, la force des ouvriers). Et enfin, il vous faut un plan qui vous dit où placer les matériaux avec l’énergie disponible dans toutes les dimensions connues de la maison (surface, hauteur, timing).

En parallèle, la médecine allopathique se concentre essentiellement sur le premier élément (les matériaux de construction) notamment par l’usage des médicaments et des vaccins. Elle s’intéresse essentiellement aux récepteurs et émetteurs des cellules ou des organismes environnant nos cellules pour trouver le matériau qui pourra construire telle ou telle chose dans le corps. Elle ne s’intéresse pas à la restauration de l’énergie ni du plan.

L’énergie est plus utilisée par les médecines ayurvédiques ou chinoises. Cette énergie donnant ensuite l’élément sert pour guérir. Bien sûr les matériaux sont aussi présents dans l’alimentation ou la pharmacopée, mais dans le but de restaurer l’énergie. Tout comme la médecine allopathique, les médecines ayurvédiques ou chinoises ne s’occupent pas de restaurer le plan –l’information qui dit comment l’énergie et les matériaux donnent la maison–.

La médecine Informative restaure le plan. Mais du point de vue humain c’est quoi le plan ? Est-ce l’ADN et ses gènes ? Les molécules qui le composent ? L’ATP, l’énergie et les protéines/lipides/sucres et «compagnie» qui sont les matériaux ?

Non, pas plus que le papier sur lequel est écrit le plan n’est le plan, ni même les machines et les bras humains ne sont l’énergie. Chacun des trois éléments –matière, énergie, information– sont dans des dimensions différentes du point de vue de notre perception.

Le plan n’est le plan que dans l’esprit humain qui sait le lire. Et ce qui est superbe, c’est que dans le plan, l’énergie et les matériaux sont aussi présents. Mais le plan n’est pas dans l’énergie ni dans les matériaux.

C’est cette base qui constitue la médecine Informative. L’idée de la bonne santé peut elle suffire à soigner et même guérir une maladie ? Toute maladie ? Oui, c’est ce que démontre cette science basée sur la conscience qu’enseigne Grigori Grabovoï et bien d’autres de plus en plus.

Le postulat est le suivant : tous les éléments du monde sont liés. La conscience est un élément du monde. Donc, en changeant la conscience suffisamment, on peut changer n’importe quel élément du monde. Ce que la conscience perçoit la conscience le crée.

Les dernières actualités

08/02/2018

Le vendredi 13 avril, à 20h30, Carole fera une conférence intitulée Se connaître et se construire pour devenir Adulte à Carrières-sur-Seine. Pour plus d’infos, cliquez ici pour contacter Carole.

07/02/2018

Une série de courts interviews/vidéos vont bientôt alimenter ce nouveau site. Ce sera d’abord Maria qui interrogera Monique sur des thèmes qui lui sont chers. D’autres suivront. Ces interviews complèteront harmonieusement les causeries régulières.

07/02/2018

Depuis le début de l’année, Sylvie est heureuse de vous accueillir dans son cabinet de Montmartre, 2 place Marcel Aymé – 75018 Paris. 06 75 07 27 43